Etape par étape

Comme c’est écrit, je vais vous expliquer comment je fonctionne , Mes Jolies Fringues reste une toute petite entreprise qui demande beaucoup de travail… après cela peut être que vous regarderai d’un autre œil le prix que j’affiche sur mes vêtements

Aide aux associations

Tous mes vêtements sont achetés dans des associations tel qu’Emmaüs, Vestiboutique (boutique de la Croix Rouge), ou encore Ding Fring (Boutique LeRelais)… cela me permet d’aider d’avantage ses associations aidant des personnes dans le besoin ou en réinsertion… je paye le vêtement comme tout le monde, je n’ai aucun privilège du à la quantité.
Il m’arrive d’en récupéré de la famille ou amis ou même connaissances.
Je peux le dire, j’ai aussi fais du troc dans un GRATIFERIA près de chez mes parents où j’ai donner beaucoup de mon déménagement et j’ai récupéré plusieurs fringues… je ne m’en cache pas.

Mais les 3/4 de mon stock vienne d’association.

Entretiens, customisation

Une fois de retour chez moi, je refais une seconde inspection et si besoin rafistole, customise ou change une boutonnière.
Je ne suis pas couturière mais j’essai d’apprendre et de faire au mieux.
Si ce n’est pas dans mes compétences alors je fais appel à ma maman (ça c’étais avant d’être itinérante) ou une autre couturière.
Je prends soin de nettoyer chaque vêtement, les manteaux passent au pressing systématiquement.
Un petit coup de repassage est fait si c’est vraiment nécessaire.
Comme je souhaite acquérir un fer à repassé à l’ancienne (en fer) ce sera plus simple pour moi de repasser chaque vêtements de façon écologique.

Les photos

Ensuite, je recherche des modèles qui jusque là on été des amies avant tout qui on joué le jeu pour m’aider…
On choisi, essai, et on prend un grand nombre de photos pour une séance de 3h. Ensuite il faut toutes les trier, jouer avec les contrastes, puis les mettre sur le site internet… c’est, je dirai le plus gros du boulot…. même si peu de monde s’en rend compte.

>>> Pour information, je recherche régulièrement des modèles toutes morphologies, si cela t’intéresse contact moi.

Les petits plus

>>> Pour fini, pour chaque commande internet j’offre une petite attention.
>>> De plus je me suis engagé à verser 10% de mes gains à une association animal local pour chaque vente éphémère dans un établissement.
Voir les articles concernés

En bref

Voila, j’espère qu’après avoir lu ma façon de faire, vous serais en mesure d’accepter le prix mit pour un vêtement, et que tout cela demande beaucoup de travail.
Je pense que je reste moins cher qu’une boutique fixe mais plus cher (cela va de soi) qu’une association.

Sachez tout de même qu’une boutique FRIPERIE qui à pignon sur rue vend un pull 20€ en moyenne. Attention je parle d’une boutique de fripe, et non une association…

Bien entendu n’oublions pas les frais que ça demande, site, déplacement, matériel, impôts et j’en passe… !